« Criollo » à (Re)trouvailles my presqu’île de Yandy Graffer

par | 15 Août 2019 | Analyser, Nos artistes, Street-art, Yandy Graffer

Crédits photo : Lionel Rault

Cette oeuvre monumentale fait partie d’une fresque collective et monumentale réalisée à l’occasion de la 3ème édition de (Re)trouvailles my presqu’île en octobre 2018. L’événement a été mené en partenariat avec la Taverne Gutenberg, Maison g et Superposition et regroupait 11 artistes (Mr Sphinx, Azed, Khwezi Strydom, Yandy Graffer, Koey, Quetzilla, Orsu, Masta, Bambi, Alex Beretta et Laurent Claveau).

Le bateau de la mémoire

Le petit bateau figurant sur le front du personnage principal de Yandy rappelle les pliages en papiers construits dans l’enfance. Il symbolise, se faisant, les souvenirs que Yandy a passé en mer lorsqu’il était petit. Par extension, le bateau renvoie au processus de la mémoire dans lequel l’artiste vient puiser pour créer ses oeuvres.

Le personnage

Le personnage emblématique de Yandy, représente, à l’origine, son grand père, pêcheur traditionnel « criollo » de Lima au Pérou. C’est également un autoportrait détourné de l’artiste. Il s’est doté, dès son arrivée en France, d’une nouvelle dimension : celle du Créateur, grand ordonnateur du Vivant.

Un travail nocturne

La réalisation de cette fresque a demandé à l’artiste de travailler de nuit. Car la rue Victor Hugo étant une rue de fort passage, il était difficile de peindre en journée. Yandy a donc réalisé cette fresque monumentale en seulement 4 nuitées.

L’univers de Yandy Graffer te fascine ?

(Re)découvre cet artiste à travers un coffret surprise inédit en édition limitée !